ATTENTION, votre navigateur (fureteur/browser) doit être mis à jour afin d'afficher correctement ce site Web. Merci.

VOUS VOULEZ VENDRE | POURQUOI JE N’AI PAS VENDU

  • #
  • #
COMMENT VENDRE UNE MAISON QUI NE S’EST PAS VENDUE Comment vendre une maison qui ne s’est pas vendue ? Pourquoi la plupart des maisons inscrites se sont vendues, mais pas la vôtre ?

Si votre maison vient d’être retirée du marché et qu’elle n’a pas été vendue, ne vous découragez pas. La raison pour laquelle votre maison n’a pas été vendue n’a rien à voir avec votre maison ou avec le marché. En réalité, votre maison a pu être une des maisons les plus attrayantes pour la vente. Alors pourquoi n’avez-vous pas vendu votre maison ?

1 – Le travail d’équipe

Votre maison est un investissement financier majeur, et votre entente avec votre courtier immobilier devrait être un vrai travail d’équipe. Comme vos besoins et vos désirs sont grands, nous nous engageons à vous fournir des rapports détaillés et fiables sur les progrès de la vente. Nous assumons la responsabilité de faire des suivis avec les personnes qui ont fait visiter votre maison et de vous les communiquer pour qu’ensemble, nous prenions les bonnes décisions pour la prochaine marche à suivre.

Chaque vendeur peut améliorer la présentation de sa maison !

1. Faites en sorte que votre maison soit facile à visiter :

a. Pensez à installer une boîte à clé pour que le courtier ait accès à votre maison (lock box) ; b. Faites en sorte que les heures de visite soient accessibles aux visiteurs.

2. Utilisez une pancarte « À VENDRE » quand c’est permis.

3. Créez une première bonne impression :

a. Dépersonnaliser l’ameublement et le décor pour que les acheteurs potentiels puissent s’imaginer vivre dans votre maison ; b. Mettez l’accent sur ce qu’elle a de mieux ; c. Tenez les gros animaux à distance.

SOUVENEZ-VOUS : Les prochains acheteurs potentiels qui visiteront votre maison seront peut-être vos acheteurs. Soyez prêt pour eux.

2 – Le prix Est-ce que votre prix travaille pour ou contre vous ?

Le « bon » prix dépend de l’état du marché, de la compétition et de la condition de votre maison. Un prix trop haut est aussi dangereux qu’un prix trop bas. Si votre maison ne se compare pas favorablement avec les autres maisons sur le marché pour le prix demandé, vous ne serez pas pris au sérieux par les acheteurs potentiels ou les courtiers.

Vous aurez l’heure juste à ce sujet en prenant connaissance des statistiques et des comparables VENDUS dans le marché !

Pour vous aider à fixer un prix réaliste pour vendre votre maison, demandez à votre courtier de vous donner une analyse compétitive récente du marché et de vous fournir :

– une revue des maisons comparables récemment vendues ou actuellement sur le marché ; – Une idée de quand ont été inscrites les autres maisons, dans le but de calculer un temps approximatif pour vendre une maison sur le marché d’aujourd’hui  – Une revue des maisons dont l’inscription est expirée, pour comprendre quelles situations étaient en jeu.

Note : Il n’y a pas d’indication concernant le prix que vous avez payé pour votre maison ni du montant investi pour des améliorations. Comme n’importe quel investissement, la valeur du marché est fixée par ce qu’un acheteur déterminé paiera et ce qu’un vendeur déterminé acceptera.

3 – La condition de votre maison Qualité A1 !

Est-ce que votre maison est une maison de rêve dans l’esprit de quelqu’un d’autre ? Quand les acheteurs entrent dans votre maison, sont-ils inspirés ? Pensent-ils : « J’aime cette maison » ? Souvenez-vous que la décision d’acheter une maison est basée sur les émotions et non sur la raison. Une maison de condition A1, c’est-à-dire qui est prête à être habitée, invite à la vente. Vous avez :

– Arranger les petits bruits et les petits craquements ; – Garder la maison propre pour toutes les visites ; – Enlever le désordre ; – Présenter la maison sous son meilleur jour ; – Améliorer l’apparence de votre maison à partir de la rue, concentrez-vous sur l’apparence extérieure.

De plus, prenez en considération les éléments majeurs, comme avoir votre maison peinte. Offrir une compensation à votre acheteur pour qu’il puisse peindre la maison n’est pas comme avoir une maison déjà peinte pour lui. Pendant qu’il va essayer d’imaginer ce que sera la maison peinte, il peut aussi vous demander de baisser encore plus le prix de la maison à cause de cette apparence de murs moins que parfaite.

Souvenez-vous...

Une maison qui se présente bien se vend à un meilleur prix parce qu’elle éclipse la compétition.

4 – Promotion

Promouvoir votre maison pour la vendre ! Certaines questions devraient être posées. Informez-vous de notre programme diversifié de mise en marché. Afin d’être compétitifs dans le marché d’aujourd’hui, nous utilisons des approches nouvelles et innovatrices de promotion pour vendre nos propriétés rapidement.

5 – Obtenez les meilleurs résultats !

Pour obtenir les meilleurs résultats quand vous vendez votre maison, vous avez besoin de travailler en équipe avec votre courtier immobilier pour développer un puissant plan de promotion qui exposera votre maison au plus grand nombre possible d’acheteurs potentiels.

Souvenez-vous...

La relation entre vous et votre courtier immobilier peut faire toute la différence entre vendre votre maison rapidement ou ne pas la vendre du tout !

6 – Avant de mettre votre maison sur le marché, n’oubliez pas... – qu’une communication efficace est essentielle entre vous et votre courtier immobilier ; – qu’il est primordial de déterminer un prix en accord avec les conditions du marché, la compétition et la condition de votre maison ; – qu’une maison impeccable lors des visites vous donne une longueur d’avance ; – qu’un plan de promotion diversifié et solidement établi est la base même du succès.

Ne risquez pas de faire les mauvais choix et de perdre votre temps et l’argent de votre investissement ; le courtier immobilier est là pour répondre à vos questions et pour vous guider dans les étapes à suivre vers la réalisation de la vente de votre propriété.

BONNE VENTE !